Comment je suis devenue une ninja de l'ordinateur

Rédigé par Mooshka - -

Date de rédaction : 3 février 2016
Taille du texte brut : 2 794 octets

C'était en 2013.
Je suis en train d'installer Linux sur de très vieux ordinateurs avec une version minimale, sans interface graphique. Je n'ai qu'à cliquer sur "Suivant" ou donner des ordres très simples à l'ordinateur. Pourtant, sans interface graphique, tout prend une dimension bien différente pour "le grand public". Mes deux collègues, ébahies, me regardent avec de grands yeux admiratifs. "On dirait que tu es en train de lancer un missile nucléaire !"

J'écris cette anecdote ici, parce que je n'avais pas la moindre idée de la manière de comment entamer cet article, et que cette anecdote est finalement plutôt pertinente par rapport aux sujets que je voudrais aborder : les ninjas de l'ordinateur, les noobs, la perception des noobs sur les ninjas de l'ordinateur et le classique syndrome de l'imposteur.

Récemment, j'ai du improviser un upload de fichiers volumineux via FTP. Je l'ai fait sous les yeux ébahies de ma collègue, qui ne comprenait strictement rien à ce que j'étais en train de faire. Pourtant, c'était juste Filezilla et l'interface, bien que pouvant prêter à confusion lorsqu'on s'en sert pour la première fois, n'a rien de vraiment compliqué.
Puis mon collègue webmaster m'a demandé, de manière très sincère, si j'avais déjà importé des bases de données, envisageant très sincèrement que j'aurais pu l'avoir déjà fait.
Quelques jours plus tard, un copain me demande de manière très sincère des conseils sur du hardware. Je crois que c'était une question portant sur des disques dur et des ssd. Sa question m'a interloqué, parce que je ne voyais absolument pas en quoi je pouvais lui apporter une réponse pertinente. Et pourtant, j'ai été tellement interloqué que j'ai spontanément répondu en donnant mon avis, alors que je n'avais pas sûre de ce que j'avançais.

Tout ça a beaucoup occupé mon esprit dernièrement, m'interrogeant sur la perception que les gens avaient de moi quant à mes compétences avec les ordinateurs et tout chose numérique.
Je réfute qu'on puisse m'appeler ninja de l'ordinateur, parce que je ne me sens absolument pas légitime vu que des ninjas, j'en connais plein. Je sais ce que c'est un ninja de l'ordinateur, et je n'en suis pas une.
En revanche, j'ai commencé à m'interroger sur la perception du "grand public" sur ces mêmes compétences et comment j'étais peut-être passée, sans m'en rendre compte, de l'autre côté du miroir / de la barrière / whatever qui aurait du sens. Et comment je suis devenue la ninja de quelqu'un, même quelques uns, parce que force est de constater que j'ai plus de skills de ninja que ces quelques uns (sauf mon collègue webmaster qui, lui, a déjà importé des bases de données pour de vrai).

Classé dans : Non classé - Mots clés : aucun

Les commentaires sont fermés.